Comment commencer un cover band ? Les choses à faire et à éviter pour les débutants

Comment commencer un cover band ? Les choses à faire et à éviter pour les débutants

Jouer dans un cover band, ça parait simple. Il suffit d’apprendre des chansons écrites par d’autres musiciens et de les jouer sur scène, pas vrai ?

C'est tout du moins ce que pensent beaucoup de gens. Mais si vous songez à créer un nouveau cover band, vous savez déjà que tout cela est loin d'être vrai.

Nos chansons seront-elles une mauvaise imitation des chefs-d’œuvre originaux ? Est-ce que notre setlist est trop ennuyeuse ? Est-ce que ça a déjà été fait ? Est-ce que notre public pensera que nous ne sommes qu’une pâle imitation ?

Ces questions et bien d’autres vous sont probablement déjà venues à l’esprit.

C'est pourquoi nous avons rassemblé quelques conseils qui pourraient aider votre cover band à se démarquer de tous les autres.

1 – Commencez avec votre setlist

Souvent, quand des musiciens souhaitent créer un cover band, ils choisissent un nom qui sonne bien et décident du style général, du look et du genre qu’ils veulent représenter. Mais en procédant de la sorte, ils sautent des étapes. Cette stratégie ne convient pas à tout le monde.

Pour maximiser vos chances d'être perçu comme un groupe de caractère, il est beaucoup plus simple de commencer par le début !

Après tout, vous êtes des musiciens, la musique est ce qui vous rassemble et ce qui pousse les gens à venir vous voir jouer.

C'est donc par là qu'il faut commencer ! Asseyez-vous avec votre groupe, prenez une feuille et écrivez vos idées. Si vous vous concentrez sur la musique, le reste viendra beaucoup plus naturellement, et vous pourrez maintenir une identité cohérente.

2 – Évitez les chansons trop populaires et surjouées

Lorsque vous choisissez votre setlist de base, résistez à la tentation de chanter votre interprétation parfaite de Knocking on heaven’s door. Même si vous la chantez à la perfection, le risque de choisir ce genre de chansons populaires et surjouées est tout simplement trop grand pour un cover band, surtout à ses débuts.

À moins que votre but soit de percer en tant que tribute band (groupe hommage), et si c'est le cas, votre répertoire devra inclure chaque hit du groupe en question, essayez de sortir de votre zone de confort et de vous retrouver en terrain inconnu, peut-être en choisissant des chansons moins connues ou en revisitant des anciens classiques à votre manière.

Prenez l'exemple de Postmodern Jukebox. Leur répertoire est sans fin, mais ils arrivent à chanter tous genres de chansons simplement en ajoutant leur style unique à la musique.

Si vous vous sentez toujours perdu et que vous cherchez d'autres sources d'inspiration, vous pouvez jeter un coup d’œil à la playlist que nous avons créée pour vous : Reprises inspirantes

3 - Trouvez ce qui rend votre groupe unique

Une fois que vous aurez trouvé quelques chansons principales pour votre setlist – au moins 20 à 25 chansons – il sera temps de vous concentrer sur l’identité et la personnalité de votre groupe.

Qu’est-ce qui vous distingue des autres cover bands ? Quels sont vos points forts ? Est-ce que vous représentez un genre particulier ou êtes-vous des artistes polyvalents ?

Si vous vous spécialisez dans le rock, par exemple, il est facile de tomber dans les clichés ou de de trop imiter le style du groupe original. Essayez de vous concentrer sur ce qui rend votre interprétation différente, que ce soit un solo de guitare ou la voix rugueuse de votre chanteur, et travaillez là-dessus !

4 – Profitez au maximum des répétitions

Beaucoup de musiciens de cover bands ne prennent pas les répétitions suffisamment au sérieux.

Pourtant, il est extrêmement important qu’un nouveau cover band soit vraiment concentré et productif pendant les répétitions, surtout au début et c'est d'autant plus vrai si les musiciens n’ont jamais joué ensemble par le passé.

Organisez un plan de répétition détaillé, respectez-le et définissez vos objectifs à l’avance. Essayez d’être aussi professionnel que possible pour éviter de perdre du temps. Si vous êtes un chanteur, par exemple, essayez d'arriver à la répétition en connaissant vos paroles.

C’est pendant les répétitions que vous ferez face à d’éventuels obstacles et difficultés. Peut-être que cette chanson incroyable que vous aimiez tant ne correspond pas à votre style. Mais si vous ne prenez pas les répétitions au sérieux, vous ne vous rendrez pas compte de ce genre de détails.

Dernier conseil de pro : Enregistrez-vous à chaque fois afin de pouvoir vous ré-écouter à la maison et de décider ce qui marche (ou pas).

Répéter à la maison n’a jamais été aussi simple ! Avec Jamzone, vous pouvez écouter, isoler, répéter et remixer toutes les pistes vocales et instrumentales de votre setlist pour améliorer vos répétitions et vos sessions live. Pour en savoir plus sur notre application mobile pour les cover bands, cliquez ici !

Alors, prêt à commencer votre cover band avec style ?